La Compagnie Affable

La Compagnie Affable rassemble des comédiens autour des grands textes du théâtre, de la littérature, de la poésie et du cinéma.

Cet enfant de Joël Pommerat : monologue de la femme enceinte

Mia Farrow Rosemary's Baby film Roman Polanski

Mia Farrow dans Rosemary’s Baby de Roman Polanski (1968)

Voici un monologue contemporain pour femme tiré de Cet enfant de Joël Pommerat. Une femme enceinte exprime toutes les espérances, et toutes les peurs enracinées dans sa propre vie, que suscite la naissance prochaine de son enfant. 

LA FEMME ENCEINTE.

Je vais enfin pouvoir me regarder dans la glace / chaque matin je vais trouver la force de me lever / je vais trouver la force de prendre enfin ma vie à bout de bras / il va me donner de la force cet enfant / je vais montrer aux autres qui je suis / je vais monter aux autres que je suis pas ce qu’ils croient / je vais montrer à mes parents que je ne suis pas ce qu’ils pensent / je vais montrer à ma mère qu’elle a eu tort de ne pas me faire confiance / mon enfant il va être heureux / ce sera même un enfant plus heureux que la moyenne des autres enfants / il ne manquera de rien / il n’aura pas besoin de supplier sa mère pour obtenir quelque chose dont il aura envie / il n’aura même pas besoin de le demander parce qu’il aura tout ce dont il a besoin / tout ce dont il rêve il l’aura / parce que je ne laisserai pas mon enfant être triste / mon enfant il n’aura pas une mère qui lui répond tout le temps « t’as vu le prix que ça vaut ça ?  » / il sera gâté mon enfant / les autres enfants seront même jaloux de voir à quel point il est gâté / je ne le taperai pas mon enfant / jamais je ne lèverai la main sur mon enfant / quand il fera quelque chose qu’il ne faut pas faire je lui expliquerai bien tranquillement ce qu’il faut faire / j’aurai de la patience / pour lui je deviendrai différente / je ne me laisserai plus aller comme je l’ai toujours fait / parce que je n’avais aucune raison d’être quelqu’un au-dessus de la moyenne avant d’avoir mon enfant / je trouverai un travail décent avec un salaire décent pour pouvoir devenir une mère absolument irréprochable / même si c’est compliqué de trouver un travail je me lèverai le matin et j’irai directement parler avec des employeurs / je ne lâcherai pas / je ne baisserai plus la tête / au contraire je tiendrai tête jusqu’à temps qu’on me donne ce que je veux / je ne baisserai plus les bras / parce que maintenant j’aurai une bonne raison de ne plus me laisser faire / pour mon enfant je deviendrai quelqu’un qui va surprendre / lorsque j’aurai mon enfant je prendrai soin de moi / je prendrai soin de mon physique / je ne me laisserai plus aller / je deviendrai belle / pour qu’il n’ait pas honte / pour qu’il n’ait pas honte de sa mère / au contraire pour qu’il soit amoureux de sa mère si c’est un garçon / pour que les autres enfants ses camarades à l’école en soient jaloux / d’une mère aussi belle aussi féminine et aussi maternelle à la fois / je ne serai pas une mère dont son enfant peut avoir pitié / je ne pleurerai plus pour un rien / je ne serai plus malheureuse / déprimée / je ne serai pas une mère déprimée qui reste là sur son fauteuil à fumer clope sur clope la télévision allumée / un soir j’inviterai ma mère à venir chez moi lorsque je serai installée dans un appartement décent et lorsque l’appartement aura été installé de façon irréprochable / j’inviterai ma mère pour qu’elle se rende compte à quel point elle s’est trompée sur mon compte / j’inviterai mon père aussi à venir même si je sais que lui il s’en fout finalement / mais je l’inviterai parce que je sais que ça aurait encore plus de poids pour ma mère que mon père soit là / ma mère se rendra compte alors de qui je suis / elle sera bien obligée de voir que je suis capable d’être quelqu’un / elle ne pourra pas ne pas le voir / et elle en crèvera à l’intérieur / elle en crèvera de voir ce que je suis capable de faire / ce que je suis capable de faire pour mon enfant / elle crèvera de voir que je suis capable de faire mieux que ce qu’elle a fait elle pour nous ses enfants / elle en crèvera de voir que mon enfant est heureux alors que nous nous avons été malheureux / et elle en crèvera de voir que je suis heureuse et que je m’en sors que je m’en sors et que je n’ai plus besoin d’elle / elle en crèvera et alors là je serai vraiment heureuse / je serai heureuse / vraiment heureuse / je serai vraiment heureuse et mon enfant aussi sera heureux / il sera heureux / il faudra bien qu’il soit heureux / il le faudra bien.

Extrait de Cet enfant de Joël Pommerat, Actes Sud. N’oubliez pas qu’il est impossible de travailler un texte sans l’œuvre complète. Vous pouvez trouver le livre sur ce lien : 

Cet enfant – Joël Pommerat

Voir notre liste de textes et de scènes issus du théâtre, du cinéma et de la littérature (pour une audition ou pour le plaisir)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 5 juin 2017 par dans Audition, Cours de théâtre, Théâtre, et est taguée , , , , , , , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :