La Compagnie Affable

La Compagnie Affable rassemble des comédiens autour des grands textes du théâtre, de la littérature, de la poésie et du cinéma.

4.48 Psychose : monologue de Sarah Kane

Isabelle Huppert Sarah Kane 4.48 psychose théâtre

Isabelle Huppert dans la mise en scène de Claude Régy aux Bouffes du Nord (2002)

Voici un monologue tirée de 4.48 Psychosis de Sarah Kane, traduit bêtement par 4.48 Psychose en français (La Psychose de 4h48 sonne mieux à mon oreille). Une jeune femme décrit ses symptômes de dépression lourde et ses envies suicidaires. C’est un classique de l’audition catégorie « théâtre contemporain » (la traduction en français est suivie du texte en anglais).

Je suis triste
Je sens que le futur est sans espoir et que rien ne peut s’arranger
Je m’ennuie de tout, tout me déplaît
Je suis une vraie ratée
Je suis coupable et voilà ma punition
Je voudrais me suicider
Je n’arrive plus à pleurer, je suis au-delà des larmes
Je ne m’intéresse plus aux autres
Je n’arrive pas à prendre une seule décision
Je n’arrive pas à manger
Je n’arrive pas à dormir
Je n’arrive pas à penser
Je n’arrive pas à vaincre ma solitude, ma peur, mon dégoût
Je suis grosse
Je suis incapable d’écrire
Je suis incapable d’aimer
Mon frère est mourant, mon amoureux est mourant, je les tue tous les deux
Je fonce vers ma propre mort
Je suis terrifiée par les médicaments
Je ne peux plus faire l’amour
Je ne peux plus baiser
Je ne peux plus être seule
Je ne peux plus supporter la compagnie des autres
Mes hanches sont trop grosses
Je n’aime pas mon sexe
A 4h48
Quand la dépression me rendra visite
Je me pendrai
En écoutant les respirations de mon homme
Je ne veux pas mourir
Je suis tellement déprimée par la conscience de ma mortalité que j’ai décider de me suicider je ne veux pas vivre
Je suis jalouse de mon homme qui dort et j’envie son inconscience artificielle
A son réveil, il enviera ma nuit sans sommeil, sans pensées ni paroles mangées par les médicaments
Je me suis résignée à mourir cette année
Certains parleront d’auto-complaisance
(Ils ont de la chance d’ignorer à quel point ils ont raison)
Certains reconnaîtront l’évidence de souffrance
C’est devenu mon état normal

I am sad
I feel that the future is hopeless and that things cannot improve
I am bored and dissatisfied with everything
I am a complete failure as a person
I am guilty, I am being punished
I would like to kill myself
I used to be able to cry but now I am beyond tears
I have lost interest in other people
I can’t make decisions
I can’t eat
I can’t sleep
I can’t think
I cannot overcome my loneliness, my fear, my disgust
I am fat
I cannot write
I cannot love
My brother is dying, my lover is dying, I am killing them both
I am charging towards my death
I am terrified of medication
I cannot make love
I cannot fuck
I cannot be alone
I cannot be with others
My hips are too big
I dislike my genitals
At 4.48
when depression visits
I shall hang myself
to the sound of my lover’s breathing
I do not want to die
I have become so depressed by the fact of my mortality that I have decided to commit suicide I do not want to live
I am jealous of my sleeping lover and covet his induced unconsciousness
When he wakes he will envy my sleepless night of thought and speech unslurred by medication
I have resigned myself to death this year
Some will call this self-indulgence
(they are lucky not to know its truth)
Some will know the simple fact of pain
This is becoming my normality

4.48 Psychosis de Sarah Kane. N’oubliez pas qu’il est impossible de travailler un texte sans l’œuvre complète. Vous pouvez trouver le livre sur ce lien : 4.48 Psychose

Voir notre liste de textes et de scènes issus du théâtre, du cinéma et de la littérature (pour une audition ou pour le plaisir)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :