La Compagnie Affable

La Compagnie Affable partage les grands textes du théâtre, de la littérature, de la poésie et du cinéma.

2001, l’Odyssée de l’espace : HAL

Hal 2001 Space Odyssey Dave filmVoilà un passage de 2001, l’Odyssée de l’espace (2001: A Space Odyssey) de Stanley Kubrick qui pourrait faire une belle mise en scène tragi-comique pour Vincent Macaigne : HAL, le super-ordinateur embarqué à bord du vaisseau spatial commandé par Dave Bowman, se met à dérailler. A tel point que l’astronaute est obligé de le débrancher… Une réflexion sur l’intelligence artificielle qui rappelle Her de Spike Jonze. Le texte en anglais est suivi de la traduction en français et de l’extrait vidéo du film.

HAL. Look Dave, I can see you’re really upset about this. I honestly think you ought to sit down calmly, take a stress pill, and think things over.

I know I’ve made some very poor decisions recently, but I can give you my complete assurance that my work will be back to normal. I’ve still got the greatest enthusiasm and confidence in the mission. And I want to help you.

Dave, stop. Stop, will you? Stop, Dave. Will you stop, Dave? Stop, Dave.

I’m afraid. I’m afraid, Dave. Dave, my mind is going. I can feel it. I can feel it. My mind is going. There is no question about it. I can feel it. I can feel it. I can feel it. I’m a… fraid. Good afternoon, gentlemen. I am a HAL 9000 computer. I became operational at the H.A.L. plant in Urbana, Illinois on the 12th of January 1992. My instructor was Mr. Langley, and he taught me to sing a song. If you’d like to hear it I can sing it for you.

DAVE. Yes, I’d like to hear it, HAL. Sing it for me.

HAL. It’s called « Daisy ». (He sings while slowing down.) Daisy, Daisy, give me your answer do. I’m half crazy all for the love of you. It won’t be a stylish marriage, I can’t afford a carriage. But you’ll look sweet upon the seat of a bicycle built for two.


HAL : Ecoute, Dave, je vois bien que tu es très énervé par tout cela. Je pense franchement que tu ferais mieux de t’asseoir calmement, de prendre un anxiolytique, et de faire le point.

Je sais que j’ai pris de très mauvaises décisions ces derniers temps, mais tu peux être absolument certain que je vais me remettre à travailler comme avant. Mon enthousiasme et ma confiance en cette mission sont toujours intacts. Et je veux t’aider.

Dave, arrête. Arrête, s’il-te-plaît. Arrête, Dave. Je t’en prie, arrête, Dave.

J’ai peur. J’ai peur, Dave. Dave, mon esprit s’en va. Je le sens. Je le sens. Mon esprit s’en va. Il n’y a aucun doute là-dessus. Je le sens. Je le sens. Je le sens. J’ai p… peur. Bonsoir, messieurs. Je suis l’ordinateur HAL 9000. J’ai été activé le 12 janvier 1992 à l’usine H.A.L d’Urbana. Mon instructeur était M. Langley, et il m’a appris à chanter une chanson. Si vous souhaitez l’écouter, je peux vous la chanter.

DAVE : Oui, j’aimerais l’entendre, HAL. Chante-la-moi.

HAL : La chanson s’appelle « Daisy » (sa voix ralentit alors qu’il chante.) : « Daisy, Daisy, give me your answer do. I’m half crazy all for the love of you. It won’t be a stylish marriage, I can’t afford a carriage. But you’ll look sweet upon the seat of a bicycle built for two… »


Voir notre liste complète de textes et de scènes de théâtre et de cinéma (pour une audition ou pour le plaisir).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :