La Compagnie Affable

La Compagnie Affable partage les grands textes du théâtre, de la littérature, de la poésie et du cinéma.

Mot du jour : périph’ et fortif’

Nouveau mot ramassé dans le Requiem des innocents de Louis Calaferte : les fortifs ! Quésaco ? C’est l’abréviation – ou apocope – de « fortifications ». Quelles fortifications ? Celles qu’Adolphe Thiers fit édifier pour Paris entre 1841 et 1844, afin de protéger la capitale des invasions étrangères. Devenues obsolètes face à l’artillerie moderne et les obus de la Grosse Bertha, elles sont détruites entre 1919 et 1929. Elles marquent aujourd’hui l’emplacement du périph‘.

Enceinte de Thiers.jpg

Photographie des fortifications de Paris édifiées par Thiers (1871)

Fortif’, c’est le fameux muros, d’intra ou d’extra muros. Et c’est aussi la « marge« , la « Zone » laissée par les ouvrages de défense, terrain vague récupéré par les laissés-pour-compte, bidonvillageois qu’on appelle bientôt les « zonards ». C’est un milieu interlope gangrené par l’extrême précarité, où sévissent les voyous et les maquereaux.

Enfants Zone Paris Ivry.jpg

Enfants de la « Zone » d’Ivry, bidonville construit sur l’emplacement des anciennes fortifs

La « zone » fleurit à Paris, comme à Lyon, sur la boue des anciennes fortifications :

J’étais aussi crasseux que les autres. Comme eux, j’appartenais à une famille sordide du quartier le plus écorché de la ville de Lyon : la zone. Sous toutes les latitudes, on trouve ces repaires de repris de justice, de bohémiens et d’assassins en puissance. Je n’étais qu’un petit salopard des fortifs, graine de bandit, de maquereau, graine de conspirateur et féru de coups durs.*

*Louis Calaferte, Requiem des innocents, Folio, p.14.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 14 mars 2016 par dans Littérature, Mot du jour, et est taguée , , , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :