La Compagnie Affable

La Compagnie Affable rassemble des comédiens autour des grands textes du théâtre, de la littérature, de la poésie et du cinéma.

Dialogue OFFable avec Caroline Darnay metteur en scène d’AMOK

Caroline DarnayAujourd’hui, nous rencontrons Caroline Darnay qui met en scène le petit-fils de Jean Gabin, Alexis Moncorgé, dans un monologue adapté d’une nouvelle de Stefan Zweig : AMOK ou le Fou de Malaisie.

Bonjour Caroline, comment es-tu tombée dans le théâtre ?

Je n’ai pas commencé par le théâtre. Quand j’avais six ans, mon père m’a emmenée chez Jean Richard, où j’ai rencontré un magicien qui m’a initiée à la magie. Ensuite, j’ai fait de la danse. Un peu de théâtre aussi. J’ai fait un conservatoire de province pour jouer dans des comédies musicales. Une blessure m’a obligée à arrêter la danse et j’ai continué le théâtre par dépit. Après quelques expériences décevantes, on m’a parlé du cours Cochet, où j’ai eu une révélation. J’y ai découvert à quel point le théâtre pouvait être passionnant. Jean-Laurent Cochet m’a encouragée à écrire et à mettre en scène, et m’a poussé à monter mes propres projets.

AMOK Caroline Darnay Alexis Moncorgé Théâtre du Roi René Festival Avignon OFF 2015Comment AMOK t’es tombé dessus ?

Alexis Moncorgé, que j’avais mis en scène dans La Paix du Ménage et avec qui je joue dans Au Bonheur des Dames, m’a appelée il n’y a pas si longtemps car il cherchait à monter un seul-en-scène. Il avait découvert AMOK et voilà ce qu’il m’a dit : « dans trois mois je veux faire Avignon ! ». Pour le reste, Hélène Zidi, qui dirige le Théâtre du Roi René nous a fait confiance !

Qu’est-ce que signifie AMOK ?

C’est un terme malaisien qui désigne la crise proche du delirium tremens que connaissent les opiomanes malaisiens, ils se mettent à courir dans les rues et à tuer tout ce qui bouge…

Tu mets aussi en scène Opus Cœur cette année, comment s’est monté le projet ?

J’ai rencontré Israel Horovitz en 2011 au Théâtre du Bourg-Neuf, on est devenus amis et on a eu envie de travailler ensemble. Peu après, Nathalie Newman, qui cherchait un texte contemporain pour sa compagnie Calliopé Comédie après avoir fait plusieurs projets classiques, m’a appelée. Je lui ai parlé d’Opus Cœur, que j’avais en tête depuis longtemps, et ça s’est fait tout de suite !

Un auteur qui t’inspire ?

Alexandre Dumas fils. J’ai monté Le Demi-Monde et nous l’avons joué pendant quatre ans. C’est un auteur romantique, dans un genre un peu moins romantique que son père, avec une langue parlée superbe. Il a notamment écrit des préfaces à ses pièces qui sont formidables, il y livre des propos très touchants sur son époque, sur son père, sur la décrépitude du théâtre…

Une scène ?

Une scène de Ça tourne à Manhattan (Living in Oblivion) de Tom Di Cillo dans laquelle Peter Dinklage (ndlr : Tyrion Lannister dans Game of Thrones) reproche à son réalisateur de lui faire jouer une séquence pseudo-onirique parce qu’il est nain…

Un livre ?

Un conte de deux villes (A Tale of Two Cities) de Dickens. Il y a la plus belle ouverture de roman que je n’ai jamais lue, une phrase immense qu’on regrette à chaque fois d’avoir finie !

Un mot ?

Il y a une chose que vous ne savez pas, c’est comme on est riche quand on a rien à perdre. (Jean Anouilh)

Je remercie Caroline pour cet entretien. Dépêchez-vous de prendre une place pour AMOK au Théâtre du Roi René si vous en trouvez une, la salle est pleine chaque soir et les standing ovations s’enchaînent ! Même tarif pour Opus Coeur au Pandora, autre succès du OFF !

Découvrez Dialogue OFFable, notre série d’entretiens avec les acteurs du Festival d’Avignon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :